vendredi 14 août 2015

Le temps du blé d'inde!

Quel meilleur moment pour parler de blé d'inde qu'au mois d'août? Sauf qu'au lieu de blé d'inde frais du Québec, on parle de blé d'inde précuit de Thaïlande...

C'est Annie G, une lectrice sur Facebook, qui m'a parlé d'un article de Rythme FM à propos de ces blés d'inde cuits, alors quand j'ai vu qu'il y en avait dans les succursales près de chez moi, j'ai décidé de les essayer.

Le produit: il s'agit de deux épis de maïs cuits, emballés sous vide, vendus au prix de 2$. Sur l'emballage ça dit "fraîchement emballé", "sans OGM", "sans sucre ajouté" et "sans agent de conservation". Si cela est vrai (impossible à vérifier!) c'est quand même un bon point de départ.

Visuellement, comme vous pouvez le constater sur la photo, dans mon emballage il y avait un jaune et un "deux couleurs" (sur la photo de Rythme FM les deux épis avaient l'air jaune foncé). La caissière au Dollo m'a dit que certains clients lui ont dit qu'il était bon et qu'ils l'aimaient mieux ou autant que le blé d'inde frais... Disons que je me suis permis d'en douter, d'autant plus que sur le blé d'inde je suis assez critique.

Évidemment je ne m'attendais pas au goût du blé d'inde frais. Il faudrait être un peu naïf pour croire que le blé d'inde précuit de Thaïlande serait aussi bon qu'un blé d'inde du Québec frais cueilli-frais cuit. J'ai déjà vu du blé d'inde américain en épicerie, hors saison, mais j'ai jamais tenté l'expérience: considérant que le blé d'inde cueilli la veille est déjà moins bon que celui du jour, je n'ai jamais acheté de blé d'inde en épicerie, cueilli il y a une semaine, qu'il vienne du Québec ou d'ailleurs. J'aurais peut-être dû, cela m'aurait permis de comparer.

En tout cas, toujours est-il que j'ai testé ces blés d'inde, que j'ai fait chauffer 2 minutes au micro-ondes, tel qu'indiqué sur l'emballage. Ces deux minutes se sont avérées suffisantes; les blés d'inde étaient chauds.

La texture: un peu pâteux (mais pas trop quand même), comme un blé d'inde cuit que l'on réchauffe le lendemain. Ou comme un blé d'inde cueilli la veille. Mais quand même pas si mal. Le goût: sucré, mais pas un sucré très "délicat" (pas comme un bon "deux couleurs"). Mais bel et bien sucré, à n'en pas douter. En fait ça goûte pas mal comme le maïs en grains vendu en canne, mais le jaune. Considérant qu'il y a des fois où on achète du blé d'inde frais et qu'on tombe sur une "batch" ou sur des épis qui ne goûtent rien, c'est quand même un bon point que les deux de mon emballage goûtaient quelque chose.

Résultat: ma famille et moi on a trouvé ça mangeable, on ne peut pas dire que c'est pas bon, mais je me demande c'est qui le client potentiel. Je pense qu'au Québec on est habitués à attendre le mois d'août pour manger du bon blé d'inde, et on s'en passe le reste de l'année. Peut-être pour quelqu'un qui a une "rage" de blé d'inde en février, je sais pas... Ceci dit, comme l'a dit la caissière, il y en a qui l'ont trouvé très bon, selon leur goût, alors pourquoi pas... Mais moi, de mon côté, quand il n'y aura plus de blé d'inde dans les champs, je vais attendre à l'an prochain.

Verdict: Je ne sais pas trop quoi vous dire... Ma job ici est de faire un premier test pour voir si ça vaut la peine d'être essayé. Est-ce que ça vaut la peine d'essayer? Oui: ce n'est pas un produit à mettre automatiquement dans la toilette comme le ferait peut-être Dollarabouf (quoique j'aimerais bien le voir essayer de flusher les épis ;-). Mais à partir de là, c'est à vous de voir. Peut-être découvrirez-vous la 8e merveille du Monde?

Merci à Annie pour m'avoir envoyé l'info!
 
Shopping Blogs - BlogCatalog Blog Directory