vendredi 14 septembre 2012

Articles à 1$ en voie de disparition

En avril 2011, j'avais fait un post intitulé "De moins en moins de produits à 1$", où je parlais d'un article de La Presse qui nous informait que Dollarama avait de plus en plus de difficulté à trouver de bons produits à 1$.

Ça fait un bout qu'on le sent, hé bien maintenant La Presse revient avec un nouvel article qui nous le confirme: bien qu'une majorité de produits du Dollo soit encore à 1$, ce nombre va en diminuant, et ce, non seulement en quantité sur le plancher, mais en ventes: selon les résultats financiers dévoilés hier, 56% des ventes proviennent de produits à plus de 1$ alors que ce chiffre était de 48% à la même période l'an dernier. Même les compétiteurs de Dollarama au pays, comme Dollar Tree, ont franchi le cap psychologique du 1$ (ils vendent 1,25$ ou moins).

Cependant, cela sert très bien Dollarama, qui a vu ses ventes augmenter de 13,8% alors que les magasins comparables ont affiché une hausse de 7,3%.

Il reste à voir à quoi est due cette augmentation: est-ce que Dollarama, grâce à son offre élargie de produits allant jusqu'à 3$, a récupéré des consommateurs qui allaient acheter ailleurs, genre au Wal-Mart? Ou bien est-ce dû à l'augmentation du prix de certains produits que les clients du Dollarama avaient pris l'habitude d'acheter, habitude qu'ils ont gardée malgré l'augmentation? (quoique, avec les disparitions régulières de produits, comme les biscuits Cruschelle, il devient difficile de maintenir une habitude d'achat...). Ou encore, est-ce simplement dû à l'introduction de produits exclusifs ou de produits particulièrement intéressants, et qu'il s'agit alors d'un phénomène de nouveauté? Un mélange de tout cela? D'autres raisons?

Pour l'instant, les analystes ont l'air de considérer que cette montée financière n'est pas terminée, et suggèrent encore l'achat du titre DOL.TO. Il est rendu à près de 62$, alors qu'il avait été lancé à environ 19$...wow belle progression!

Verdict: Achetez!


5 commentaires:

  1. On ne peut plus dire avec les articles à 3$ que le Dollo du coin est un magasin où l'on achète tout ce qu'on voit.

    Je m'explique: avant avec les articles à seulement 1$, on achetait trois articles pour 3$. Maintenant, trois articles à 3$ = 9$.

    Je vois régulièrement des gens qui ont des factures de 20-25$ à la caisse, et qui font le saut en voyant le montant. Avec la nouvelle hausse des prix, je crois que Dollarama va quelque peu s'éloigner de la clientèle cible, et à la longue cela peut lui nuire.

    Avant je voyais un article intéressant, je l'achetais automatiquement, mais maintenant, je commence à comparer. Par exemple, j'ai vu en fin de semaine des pinces à 3$ au dollo. Bien qu'elles semblent de bonne qualité, je suis sur que le kit de 3 paires pour 7.99(en spécial) au Canadian Tire est encore un meilleur achat (qualité, garantie...).

    Si je compare et que j'achète ailleurs qu'au dollo, d'autres le feront. Alors dollo perdra des ventes et des clients au profit des autres bannières.

    Si le profit est en baisse, les actionnaires vont-il demander des produits à 4-5 et 10$ ??

    Bien qu'il y aura toujours des articles à rabais, Dollo ont-il déjà dépassé la barrière psychologique selon-vous ??

    Moi je crois que oui, car je "magasine" plus qu'avant au Dollo, je n'achète plus automatiquement les objets intéressant, je compare désormais les prix.

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord avec Anonyme. Auparavant j'y achetais automatiquement la plupart des petits objets dont j'avais besoin pour ma famille; ma facture était toujours d'environ 40$.

    Maintenant qu'ils ont augmenté quantité de choses (mais que la qualité n'est pas toujours au rendez-vous!) je n'y vais plus que très rarement et vérifie si je peux obtenir la même chose ailleurs avant d'acheter au Dollo. Je n'y dépense jamais plus de 15$ dorénavant.

    La plupart de mes amis et de ma famille agissant de même, je suis également d'avis que Dollorama perdra des ventes et des clients au profit d'autres bannières!

    La hausse est parfois nécessaire, mais celle appliquée à de nombreux objets dont la qualité fait défaut et qui étaient auparavant disponibles à 1$ est déraisonnable et exagérée. Tant qu'à payer le prix, je préfère moi aussi acheter ailleurs...

    RépondreSupprimer
  3. Je suis moi aussi en accord avec les commentaires précédents. Augmenter les prix c'est correct mais lorsque c'est trop brusque, les clients vont voir ailleurs.

    Parlez-en à Bell Canada... lol...

    Selon moi, mon chum aussi est d'accord avec moi, la barre psychologique à été dépassée avec les articles à 3 dollars. Nous sommes décus de Dollarama :-(

    RépondreSupprimer
  4. Comme je disais dans mon autre article: il faudra voir où est la limite psychologique, au-delà de laquelle les clients vont décrocher.

    RépondreSupprimer
  5. J'y magasine encore car je connais la valeur des produits et les marques et je sais ce qui est un bon achat et ce qui ne l'est pas. Je dépense autant (sinon plus) qu'avant, car plusieurs items en valent le coût. On ne peut quand même s'attendre à payer les prix de 20 ans passés.

    RépondreSupprimer

 
Shopping Blogs - BlogCatalog Blog Directory