samedi 6 mars 2010

Couteau double usage

Ça c'est l'exemple-type du gadget dont je n'ai pas vraiment besoin mais que j'ai acheté par curiosité. Je n'en ai pas besoin, car chez nous, comme je l'ai déjà mentionné dans un ancien post, j'ai des X-acto partout dans la maison.

Alors qu'est-ce que ce couteau a de plus qu'un simple X-acto? Hé bien tout d'abord, il a un manche, ce qui en rend la manipulation plus aisée. Il se prend bien, en effet: on a une prise solide, qui permet de le pousser efficacement par en avant. Et pourquoi le pousserait-on par en avant? Parce que son bout est muni d'une lame en biseau, conçue pour couper les emballages de plastique. Donc, une fois la lame insérée dans l'emballage, on n'a qu'à pousser pour couper le plastique.

Oui, mais, comment réussit-on à l'insérer dans l'emballage? Hé bien c'est là qu'entre en jeu la deuxième lame: située au niveau du pouce, quand on tient le manche, on n'a qu'à pousser le petit bouton noir pour faire sortir la pointe de la lame. Elle sort très peu, mais juste au bon endroit et de la bonne manière pour percer l'emballage de manière sécuritaire. Et lorsqu'on lâche le bouton, la lame retourne automatiquement dans le couteau.

Et c'est à ce moment qu'on introduit la pointe de plastique dans l'emballage, et qu'on pousse.

Je l'ai essayé pour ouvrir l'emballage du moulin à poivre. Ça a bien marché: en effet, la petite pointe a percé efficacement le plastique, et quand j'ai inséré le bout en biseau dans l'emballage, je n'ai eu qu'à glisser la lame et pousser. Si l'emballage est moulé sur le produit emballé, et qu'il comporte ainsi plusieurs "bosses", il se peut que vous ayez à zigzaguer, mais ça fait bien la job.

Attention cependant: bien souvent, les contours des emballages de plastique sont plus épais, dû à la "soudure" qui ferme l'emballage, et si vous essayez de couper directement dans le contour, je crois qu'il y a risque de briser le couteau. Il faut vraiment prépercer d'abord l'emballage avec la lame rétractable, puis insérer la lame en biseau.

Le plastique du manche me semble par contre assez cheap, et si vous forcez "de travers" je pense qu'il y a possibilité qu'il casse; ce n'est pas "heavy duty".

Mais il faut avouer qu'effectivement il est sécuritaire, de par sa petite lame rétractable, et de par son principe: si on utilise un X-acto ordinaire, on aura tendance à couper en glissant la lame vers soi, et si on passe tout droit...on se coupe, tandis qu'avec ce couteau, au contraire, on pousse pour couper.

C'est un peu gadget, mais peut-être que les personnes qui font de l'arthrite apprécieront le manche, qui rend ce couteau plus facile à manipuler qu'un X-acto. Mais en fait, pas obligé de faire de l'arthrite pour utiliser des outils sécuritaires!

Verdict: même si ça marche assez bien, ce n'est pas nécessaire, mais l'aspect sécuritaire peut être intéressant. Ou bien, si comme moi, vous êtes curieux...

2 commentaires:

 
Shopping Blogs - BlogCatalog Blog Directory